Comment reconnaitre une équipe Produit performante ?

Cet article est une traduction du texte de Marty Cagan Good Product Team Bad Product Team.

Les équipes Produit performantes ont une vision produit fédératrice qu’elles suivent avec passion et détermination. Les équipes médiocres sont faites de mercenaires.

Les équipes Produit performantes puisent inspiration et idées dans l’analyse des indicateurs stratégiques, dans l’observation des problèmes clients, dans l’analyse des données comportementales générées par l’utilisation du produit, et dans la recherche permanente de nouvelles solutions à des problèmes réels. Les équipes médiocres se contentent de lister les demandes des commerciaux et des clients.

Les équipes Produit performantes comprennent les attentes et contraintes de chacune des parties intéressées, et s’attachent à proposer des solutions qui conviennent aux utilisateurs et clients et respectent les besoins du business. Les équipes médiocres se contentent de lister les demandes des décisionnaires.

Les équipes Produit performantes maitrisent les techniques permettant de tester rapidement des idées Produit pour ne conserver que celles qui méritent d’être implémentés. Les équipes médiocres font des réunions pour élaborer et prioriser des roadmap.

Les équipes Produit performantes sollicitent retours et critiques de la part du reste de l’organisation. Les équipes médiocres s’offensent qu’une personne extérieure puisse faire une suggestion.

Les équipes Produit performantes associent le Produit, le Design et l’Ingénierie, et embrassent le jeu d’aller-retours entre les dimensions fonctionnelles, d’expérience utilisateur et technologiques. Les équipes médiocres maintiennent séparées ces différentes fonctions, les demandes sont traitées par un processus établi, au travers de documents écrits ou de réunions.

Les équipes Produit performantes essaient en permanence de nouvelles idées. Les équipes médiocres sont toujours entrain d’attendre la permission de réaliser un test.

Les équipes Produit performantes réclament les compétences nécessaires à la création de produits d’excellence, par exemple une expertise en design d’interaction. Les équipes médiocres ne savent pas à quoi sert un designer d’interactions.

Les équipes Produit performantes s’assurent que leurs ingénieurs ont le temps d’essayer les prototypes, et de contribuer à l’amélioration du produit. Les équipes médiocres révèlent les prototypes aux ingénieurs au moment de plannifier les sprint, pour réaliser des estimations de charge.

Les équipes Produit performantes ont des échanges avec les utilisateurs et clients toutes les semaines, pour mieux les comprendre, et tester les dernières idées de l’équipe. Les équipes médiocres pensent comprendre les clients.

Les équipes Produit performantes acceptent que la majorité de leurs idées ne seront pas mise en oeuvre. Et que même les meilleures nécessiteront de multiples itérations pour atteindre le résultat attendu. Les équipes médiocres se contentent de construire ce qui est prévu dans la roadmap, et se satisfont de le faire dans les délais et avec la le niveau de qualité convenu.

Les équipes Produit performantes savent que rapidité d’exécution et cycles d’itération courts sont clés pour innover. Et que cette vitesse passe par une méthodologie de travail plutôt que par les heures supplémentaires. Les équipes médiocres attribuent leur lenteur au manque d’efforts des collaborateurs.

Les équipes Produit performantes prennent un engagement ferme uniquement après avoir évalué la demande et identifié une solution viable autant pour le client que pour l’organisation. Les équipes médiocres se plaignent d’être dans une société régie par l’impératif commercial.

Les équipes Produit performantes mesurent la manière dont est utilisé le produit et lui apportent des ajustements en se basant sur ces données. Les équipes médiocres considèrent les analytics comme un “nice to have”.

Les équipes Produit performantes intègrent et déploient de manière continue, conscientes que de fréquentes releases de plus petite taille contribuent à la stabilité de la solution. Les équipes médiocres effectuent leurs tests de manière manuelle à la fin d’une phase d’intégration douloureuse, et déploient tout d’un seul coup.

Les équipes Produit performantes sont obsédées par leurs clients de référence. Les équipes médiocres sont obsédées par les concurrents.

Les équipes Produit performantes célèbrent une amélioration significative d’une métrique clé de l’organisation. Les équipes médiocres se félicitent de finalement parvenir à effectuer une release.

Je peux vous aider à...